La cérémonie d’au revoir à Katmandu Satpragya School

A la fin de la journée, nous remarquons que l’ensemble des enfants se réunissent au milieu de la cour, classes par classes, comme lorsqu’ils débutent les cours par le chant de l’hymne national du Népal. Cet évènement nous interpelle dans la mesure où il n’est pas coutumier au sein de l’école. Néanmoins, lorsque tous ont fini de gagner les rangs, le proviseur appelle tous les volontaires à rejoindre « la scène » devant les classes d’élèves afin de procéder à la remise de nos diplômes pour notre implication au sein de l’école. Nous sommes fortement surpris par l’annonce  dans la mesure où il nous reste encore un jour à passer avec les enfants. Malheureusement, c’est par la même occasion que j’apprends qu’il s’agit de nos derniers instants à Satpragya school puisque l’école fermera exceptionnellement ses portes pour une raison qui me restera inconnue, et cette fermeture tombe pendant notre dernier jour sur place à Katmandou.

Nous sommes appelés par nos noms chacun notre tour ; le superviseur de la cérémonie nous remet des certificats de participation tandis que la célèbre poudre rouge « tilak »  nous est appliquée sur le visage par un autre membre supérieur de l’école. Pour l’occasion, l’un des meilleurs boxeurs du Népal a tenu à nous rejoindre ce qui rend la cérémonie encore plus exceptionnelle.

Nos superviseurs prononcent un bref discours pour remercier l’école de nous avoir accueillis. Nous passons nos derniers instants auprès des enfants à faire des photos, et jouer avec eux avec la poudre colorée dont les pigments légers imprègnent l’air de volutes chatoyantes. Ensuite nous franchissons le portail de l’école avec un pincement au cœur ; déjà les visages qui m’étaient devenus familiers disparaissent pour n’être plus que des ombres, gravées à jamais dans ma mémoire.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau