Préface

Volontariat au Népal

 Du 11/07/2015 au 25/07/2015

En tant que jeune lycéenne française de 17 ans, j’ai toujours été intéressée par les travaux humanitaires. Participer à « My Project Abroad »  était pour moi une sorte d’idylle que je me voyais réaliser lors de mes études supérieures dans un horizon assez lointain. Vous imaginez donc quel fut mon ébahissement lorsque mon père prit le prétexte d’une soirée au restaurant pour m’annoncer que j’aurai l’occasion de vivre une expérience en tant que volontaire au Népal et qu’en plus je m’investirai dans un projet de rénovation et d’aide humanitaire au sein d’une école de Katmandou.

Ainsi la surprise fut de taille et mon extase à son apogée. Depuis plusieurs mois, dans le grand secrets, mon père avait déjà prévu la destination, contacté l’administration de « my project abroad », et réglé les détails administratifs nécessaires à la préparation du projet. Il ne me restait plus qu’à prendre contact avec Christelle Beauviche, localisée en Afrique du Sud, qui fut en charge de me superviser et de répondre à toutes mes questions concernant les préparatifs du voyage.

Le programme de deux semaines d’été au Népal fut une option assez appétissante pour un premier projet humanitaire compte tenu de mon manque d’expérience et de qualification en la matière, ajouté à mon niveau d’anglais plutôt limité. Dès lors que la surprise me fut révélée, je connus les prémices de l’exaltation du voyageur comme à chaque nouveau départ. Ce fut donc une expérience qui inoubliable d’autant plus que je l’ai partagée avec 25 autres volontaires, des enfants adorables, des professeurs accueillants et toute l’équipe de My project Abroad nous ayant épaulés au cours de cette envolée dans l’un des plus magiques territoires d’Asie…

 

Le Népal est un pays fascinant, non seulement par ses paysages luxuriants grâce à la présence des légendaires cimes de l’Himalaya, mais surtout par la richesse de sa culture et l’hospitalité de ses habitants.  Bien qu'il ait été partiellement détruit par un terrible tremblement de terre le 25 avril 2015, fragilisant ses racines et sa population, le Népal était toujours dans une situation tangible au moment de mon départ, alors touché par des répliques de fréquence mineure. Ses habitants ont surmonté cette épreuve avec un incroyable sang-froid, un courage et un mérite remarquable de sorte que les éloges envers leur détermination ne me semblent pas hyperboliques.

Mais la véritable situation du Népal est alarmante. Le système du pays illustre un retard significatif en matière de santé ou bien d’éducation. A ces lacunes s’ajoute un régime politique instable avec une succession de plus de quinze gouvernements ces vingt dernières années. L’insurrection maoïste ayant sévit sur le pays pendant plus de dix ans a contribué à creuser le fossé entre les communautés. En somme, les lendemains de la monarchie, tout juste abolie en 2008, laissent encore émerger les traces d’anciennes querelles intestines qui fragilisent la perspective d’une paix durable et l’adoption d’une nouvelle constitution.

Dans ce contexte, la pauvreté demeure un véritable fléau. C’est sans doute la raison pour laquelle l’aide internationale agit vivement, notamment au travers des fondations de soutien comme la NRH (nutritional rehabilitation home) qui apaise la condition de jeunes enfants malnutris et de leurs familles. Le travail humanitaire a un effet cicatrisant sur la vie des népalais. C’est donc avec grand plaisir et humilité que j’y ai pris part en apportant ma contribution avec ce projet de 2 semaines. J’ai conscience que mon investissement fut bien maigre comparativement à celui d’autres fondations qui ont des impacts plus durables mais je pense que la somme de plusieurs composantes volontaires peut vraiment marquer un tournant décisif dans la société.

 

Découvrez aussi

Le Récit [ lire le récit par jours >>]

 

Par le récit détaillé de mon voyage au Népal, vous découvrirez, à travers les yeux du voyageur humanitaire, la culture locale, ses enfants, ses sourires et sa chaleur...

Le Parcours [ voir le parcours >>]

 

Au cours de ces deux semaines de volontariat au Népal,  j’ai eu l’occasion de pouvoir interagir avec les enfants d’une école située dans la capitale de Katmandou tout en contribuant à la rénovation de leur environnement quotidien. 

Enfant népalais © Doré Elisa  

Katmandu Satpragya school, une école de la capitale népalaise que nous avons rénovée durant notre séjour de volontariat

Lire la suite >>

Centre d'élevage des éléphants- Chitwan - Népal © Doré. Elisa  

Le parc national de Chitwan dont la renommée est sans égale au Népal

 Lire la suite >>

NRH - Népal 2015 © Doré. Elisa    

 

Le centre du NRH, qui œuvre pour la guérison des enfants souffrant de malnutrition

Lire la suite >>

 

Kathesimbu stupa - Dubar Square - Népal 2015 © Doré. Elisa  

Dubar Square et ses temples innombrables qui vous feront voyager  au cœur de la culture népalaise

Lire la suite >>

 

Le Népal est un pays fascinant. Ses innombrables facettes contribuent à l’édification de ce territoire millénaire, constituant un mythe à lui-même. A l’ombre des chaines de montagne de l’Himalaya, ses paysages diversifiés ont le pouvoir de faire chavirer ses visiteurs tandis que sa culture unique, à la croisée entre hindouisme et bouddhisme, ses spécialités culinaires et ses habitants accueillent les voyageurs (et les volontaires) à bras ouverts.

Mon séjour de volontariat au Népal avec My Project Abroad, dans le cadre du projet de 2 semaines « Humanitaire & Rénovation » était une première (...)

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau